Actualités

Médicaments : les patients sensibles à la couleur

La couleur des médicaments pourrait avoir une influence sur l’observance des patients.

Une étude présentée au dernier congrès de l’American Academy of Neurology a évalué l’influence de la couleur des médicaments sur l’observance de patients traités pour épilepsie. L’équipe de chercheurs a recruté près de 100 patients à qui ils ont demandé de se prononcer sur cinq couleurs différentes appliquées au même médicament, à la fois en désignant les couleurs qu’ils jugeaient non appropriées et en les classant par ordre de préférence. Résultat : les gélules blanches et jaunes sont les grandes gagnantes de cette évaluation, devant le gris, le caramel et le marron. Cette dernière couleur a pour particularité de susciter soit une nette préférence, soit un rejet total de la part des patients.

Les chercheurs notent que les précédentes études sur les couleurs des médicaments n’avaient généralement pas pour but de déterminer les couleurs préférées des patients. Ainsi, une étude a permis de mettre en évidence que les médicaments de couleur froide étaient associés à un effet relaxant et ceux de couleur chaude à un effet stimulant.

D’autres études ont contribué à lier le manque d’adhésion des patients qui reçoivent un médicament générique dont la forme et la couleur diffèrent de celles du princeps. Néanmoins, des études ont aussi mis en avant des préférences pour d’autres couleurs que celles présentées au congrès de l’American Academy of Neurology. Ainsi, en 2010, des chercheurs ont publié dans l’« International Journal of Biotechnology » une étude où les patients exprimaient leur préférence pour les comprimés rouge et rose.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

Publié le 10/01/2017

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Autres actualités