Actualités

Les pharmacies se renforcent sur l’hygiène-beauté

Bonne nouvelle pour le circuit officinal.

D’après les données issues du panel Kantar sur les achats des produits d’hygiène et de beauté en France, les parfumeries et les grands magasins perdent du terrain, notamment face aux pharmacies.

L’étude montre une progression régulière des circuits généralistes dans les achats des Français. Dans le même temps, le circuit sélectif (parfumeries et grands magasins) continue à perdre du terrain, même s’il résiste bien sur les ventes de parfums. En cinq ans, il a perdu 2,5 millions d’acheteurs et connu une baisse du panier moyen.

Le circuit des pharmacies semble toutefois échapper à cette logique. Au cours des cinq dernières années, le nombre d’acheteurs de produits d’hygiène et de beauté en pharmacie n’a cessé de progresser (avec un taux de pénétration passant de 28% en 2011 à 29,9% en 2016) en s’accompagnant d’une hausse de la valeur (62,8 € en moyenne en 2011 contre 69,3 € en moyenne en 2016) et de la fréquence des achats. Dans les officines, les consommateurs apprécient « la qualité des produits  », « le fait de trouver des produits de soin adaptés aux peaux fragiles » et le « bon rapport qualité / prix des produits  ».  Les parfumeries et grands magasins sont toutefois plus performants sur l’expérience d’achat, les offres de fidélité et les propositions d’échantillons.
D’après Le Moniteur des Pharmacies, dec 2016, Peggy Cardin-Changizi

Publié le 06/01/2017

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Autres actualités