Actualités

Le rôle du pharmacien dans le Dossier Médical Partagé

Le Dossier Médical Partagé est un projet initié depuis plusieurs années et qui se révèle une vraie valeur ajoutée pour les pharmaciens.
Il s’inscrit dans le plan E-Santé 2022 de l’Assurance Maladie. En novembre 2018, le DMP est officiellement généralisé. Fin 2019, ce sont quasiment 9 millions de DMP qui avaient été créés. Nous sommes certes loin de l’objectif affiché d’avoir 40 millions de DMP en 2022 mais la dynamique est aujourd’hui enclenchée. Grâce aux différentes campagnes de communication, plus de 20% des assurés sociaux ont ainsi délibérément fait la démarche de créer leur DMP sur le site ameli.fr.
Le DMP est un outil structurant pour partager les informations et données de santé auprès de tous les praticiens consultés et habilités. Il s’agit d’un véritable dossier médical numérique et sécurisé. Ce carnet de santé numérique permet de centraliser toutes les informations médicales comme les traitements en cours, les analyses, les allergies.
Point majeur et rassurant, le DMP est sécurisé et individualisé. Seul un professionnel de Santé dûment autorisé et le titulaire du DMP peuvent accéder à son contenu.
Le pharmacien a un vrai rôle à jouer.
En 2019, environ 30% des DMP créés l’ont été en pharmacie, soit environ 1 million et demi. Un nombre considérable qui fait du pharmacien un acteur majeur dans l’accompagnement des patients lors de la délivrance des médicaments. C’est d’ailleurs pour cela que Smart RX a développé une interface spécifique pour créer simplement et rapidement le DMP directement depuis le LGO du pharmacien. Cette interface n’est pas un lien vers le site ameli.fr mais bien une solution intégrée au LGO. C’est un vrai gain de temps et d’efficacité. Smart RX a par ailleurs mis en place un suivi spécifique dans sa solution 360 Officine. Pour rappel, le pharmacien est rémunéré un euro pour chaque création d’un DMP.
Ce n’est qu’un début.
Le pharmacien ne peut à l’heure actuelle que créer un DMP. Smart RX attend avec impatience les modalités pratiques pour pouvoir consulter et alimenter le DMP en pharmacie. Les données de santé étant confidentielles et sensibles, il faut pouvoir garantir que seul un pharmacien titulaire est habilité à consulter un DMP patient. Une étape importante pour la généralisation du DMP. Il en est de même de l’intégration du carnet de vaccination au sein du DMP, mi 2020. L’objectif suivant est fixé à fin 2021 : obtenir la création automatique du DMP pour tous les assurés sociaux. Cela permettra à terme d’atteindre les 40 millions de DMP en 2022.


Publié le 26/05/2020

Autres actualités